3e Salon International des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique

du 20 au 23 novembre 2013 Foire Internationale de Casablanca – OFEC

EneR Event 2013

Le Maroc possède un fort potentiel en énergies renouvelables  

L’étude de Ernst & Young «  Indices d’attractivité des pays pour les énergies renouvelables »  de février 2012, ce secteur attire d’importants investissements au Maroc, essentiellement pour le solaire et l’éolien. Sur une échelle mondiale le Maroc occupe la 9ème place comme la France pour le solaire, et la 31ème position pour l’éolien. « Le Maroc étant le seul pays du Maghreb relié au réseau européen, il a l’opportunité unique de passer d’un pays importateur à un pays exportateur d’énergie ».

Avec l’objectif du gouvernement que 42% de l’électricité soit assurée par des sources renouvelables d’ici 2020, le Maroc poursuit en particulier l’objectif d’accroître considérablement la part des énergies renouvelables. « Malgré l'absence de subventions l'état a privatisé le secteur des énergies renouvelables ce qui a encouragé l'investissement privé et étranger dans le secteur. De nouvelles réformes sont planifiées, marquant la fin du monopole détenu par l'opérateur public » rapporte Ernst & Young.

Le pays a lancé l'initiative EnergiPro, qui a encouragé les industriels à investir dans des petits projets d’énergies renouvelables, moins de 50 MW, dans le but de produire leur propres besoins en énergie. Accès aux réseaux garantit et tarifs incitatifs sont offerts en retour pour l'excédent d’électricité produite.

Par ailleurs, étant le seul pays connecté au réseau européen, Ernst & Young souligne le potentiel du Maroc à devenir un pays exportateur d’énergie, particulièrement dans l’électricité d'origine solaire. En 2009, le gouvernement a annoncé son plan solaire de 6.4 billion d'Euro ce qui va permettre le développement et la construction de projets solaires avec une capacité de deux mégawatt d'ici 2020, prévues sur 5 sites. MASEN-l’Agence marocaine pour l’énergie solaire, chargée du suivi et du développement des centrales de production d’électricité d’origine solaire a été créée en 2010.

Actuellement le projet de l'installation du premier grand projet solaire du plan Desertec est en cours.

Dans le cadre d’un partenariat public/privé, ONE-Office National de l'Electricité prévoit le développement de 5 parcs éoliens : Tanger 2 (150 MW), Koudia El Baida à Tétouan (300 MW), Taza (150 MW), Tiskrad à Laâyoune (300 MW) et Boujdour (100 MW). La puissance totale installée devra atteindre 1000 MW.

EneR Event est, au Maroc, le Salon international des meilleurs professionnels, réunissant en un événement tous les domaines liés à la production, la transmission et la distribution d’énergie renouvelable.